jeudi 31 décembre 2020

Petit Bilan 2020 (ou bilan de merde pour une année de merde)

Un bilan anémique dû en grande partie je pense au Covid-19 (un bouc-émissaire de choix), aux confinements, à mon passage sur Twitter, à mon licenciement (après quasi 20 ans) et à une certaine lassitude…  Pourtant pendant le premier confinement j’avais réussi à installer un certain rythme de croisière pour mes lectures. Et confinement et licenciement laissent beaucoup de temps pour lire en théorie… mais quand le goût n’y est pas…

D’autant plus que j’avais fait du stock de classiques et autres pendant Juillet en prévision d’un futur re-confinement. J’ai essayé en novembre de lire des petits livres et de finir certains volumes pour gonfler artificiellement ce bilan mais ce n’est tout de même pas fameux...

Je devrais plutôt faire un bilan séries/films… :D même si je ne me souviens déjà plus de ce que j’ai regardé. Si vous voyez le personnage du Duc dans “The Big Lebowski” ; c’est moi! C’est vrai qu’après plus de xx années à bosser ça fait du bien de glander… On a plus de temps à consacrer aux petits riens de la vie de tous les jours… (lire Pierre Autin-Grenier,  notre Brautigan national, aussi pour ça, contre la morosité c'est excellent)

Mais attention je ne me sens pas dépressif pour deux sous, j’essaye juste de retrouver cette étincelle de vitalité pour me remettre sérieusement à mes lectures !...

Et une bonne nouvelle ; pas d’abandon ni de “merde” cette année! (en même temps j’ai tellement peu lu) Que du bon, du très bon voire de l’excellent! Et quelques sacrées pépites!

Ainsi quelques écrivains ajoutés à mon panthéon :

Gustave Flaubert
Samuel Beckett
Jonathan Swift
Tchinghiz Aïtmatov
Pierre Autin-Grenier
Frederick Exley
Pitigrilli

Du fort sympathique...

Comme une version Arty de la réunion de couture / Cookie Mueller (j’ai préféré l’autre livre)

Le karaté est un état d'esprit / Harry Crews (du Crews qui fait du Crews)

L'aventure Intérieure, Entretiens Avec Jean-Pierre Pauty / Louis Calaferte

Romain Gary / Ode à l'homme qui fut la France (de Gaulle & Gary sont dans un bateau)

Richard Brautigan / Willard et ses trophées de bowling (le cul vu par Brautigan)


Du bon...

Siddhartha / Hermann Hesse

Modeste proposition pour empêcher les enfants des pauvres d'être à la charge de leurs parents ou de leur pays et pour les rendre utiles au public / Jonathan Swift


Une excellente biographie “bibliographique” bourrative et une étude de textes du père par le fils...

Jacques Sternberg ou l'oeil sauvage / Lionel Marek 💖


Pour finir mon gros volume Boudard, du très bon... 💖💖

Mourir d'enfance / Alphonse Boudard (jolie texte nostalgique mélancolique sur l'enfance)

La Fermeture / Alphonse Boudard (très documenté mais un peu long)


Une véritable histoire d’amour... (et pas gnangnan!)

Djamilia / Tchinghiz Aïtmatov 💖


Des découvertes excellentes... 💖💖

Je ne suis pas un héros-Toute une vie bien ratée-L'éternité est inutile / Pierre Autin-Grenier

Friterie-Bar Bruneti / Pierre Autin-Grenier

Cocaïne / Pitigrilli

Le Dernier Stade de la soif / Frederick Exley


Top! Un dépucelage tardif avec la Bovary (une véritable tête à claques)… Ironiquement plus subtil qu’un Octave Mirbeau...

Madame Bovary / Gustave Flaubert 💖💖💖


Bonnes Nouvelles!

Goethe se mheurt / Thomas Bernhard


Tout en ironie chez les bourges...

Le croquant indiscret / Henri Calet 💖


Top! Enfin terminé! Chef-d'œuvre! (et il se permet de l’humour le salaud)

L'Archipel du Goulag, version abrégée / Alexandre Soljénitsyne 💖💖💖💖


Toujours très beau Gazdanov... Peut-être le plus "proustien" des écrivains russes...

Cygnes Noirs / Gaïto Gazdanov 💖


Histoires de la famille déjantée Dovlatov! génial! Une "saga moscovite" en 140 pages! (et où le titre a un vrai sens surprenant)

Le colonel dit que je t'aime / Sergueï Dovlatov 💖


Enfin terminé! Pourtant une lecture inépuisable... (j'en veux encore!)

Journal (version abrégée, Folio) / Paul Léautaud 💖💖💖


Top! Ma première pièce de théâtre lue... Une claque! Et j'ai presque tout compris et bien ri... ;) Mais il n'est jamais à l'heure ce GODot!

En attendant Godot / Samuel Beckett 💖💖💖🙏

5 commentaires:

  1. "Et une bonne nouvelle ; pas d’abandon ni de “merde” cette année!"
    => Haha, tu t'es amélioré sur ce point !
    J'en reviens toujours pas que tu aies lu, terminé et surtout autant aimé "Madame Bovary" !
    Pour continuer sur ta lancée, il faut lire d'autres pièces de Beckett, "Fin de partie" et "Oh les beaux jours", excellentes. Et "Les Voyages de Gulliver" de Swift est pas mal, dans mon souvenir en tout cas, surtout le voyage final et son retour où le personnage principal devient un misanthrope complet. J'espère justement le relire l'an prochain si possible.
    Et j'espère lire aussi le Autier-Grenier, Sternberg et Calet un jour, ils prennent la poussière dans ma PAL depuis un certain temps.

    Bon, je te souhaite de retrouver l'étincelle dont tu parles à la fin de ton propos. Et bonne année à venir (bien qu'elle risque fort d'être aussi merdique que la précédente)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour être honnête, j'ai peiné sur le dernier quart et ai mieux aimé la fin (peut-être parce que j'avais abandonné mes lectures entre temps pendant un mois). On va peut-être réussir à faire qqe chose de moi...
      eh oui! Je compte bien lire d'autres Beckett nom de Dieu!:)
      Pour le Swift pourquoi pas mais elle a l'air merdique à trouver la bonne édition...
      "Autier-Grenier, Sternberg et Calet" ce n'est peut-être pas de Grands textes mais c'est une bonne bouffée d'oxygène entre deux lectures plus difficiles... penses-y!
      L'année prochaine me paraît difficilement plus merdique que cette année ; à moins d'un décès... :)
      Bonne Année 2021!

      Supprimer
    2. PS: Moi ce qui m'a choqué c'est d'avoir autant aimé le Beckett !!!!!! Après plus d'un mois j'y pense encore...
      Ce qui m'a décidé à le lire c'est notre fou rire au Furet sur la scène de la pendaison... :D ça doit pas arriver tous les jours...

      Supprimer
    3. PS2:Je crois que c'est Mirbeau qui m'a fait apprécier Flaubert! Il a préparé le terrain en quelque sorte... Sans lui... :( Même si j'aurais voulu une ironie plus marquée de la part de Flaubert... :)

      Supprimer
    4. Oui, c'est pas faux, le "Bovary" se traîne légèrement vers la fin, tu n'es pas le seul à avoir eu cette impression. Comme le dit peut-être Mirbeau, Flaubert, c'est avant tout beaucoup d'ironie très misanthrope, plus ou moins masquée selon le lecteur, sans laquelle ses livres perdraient beaucoup de leur saveur.
      Content que tu aies autant aimé Beckett et envie d'en lire d'autres, bien que je pense que "Godot" est la meilleure des 3, mais les 2 autres se défendent très bien aussi.
      Pour Swift, je ne sais pas trop quelle édition conseiller, je compte le relire en anglais justement pour mieux en savourer l'humour.

      Supprimer